BIENVENUE

Bonjour !

Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art,
les traditions, la qualité de vie et aux produits français fins et/ou bio. ...

Cordialement

Dominique Goudot Hamon

Bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Bonjour !  Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Moteur de Recherche dogham Google

ANNUAIRE PARTULIERS MOBILES

toolbar powered by Conduit
Loading...
"Ignorance est mère de tous les maux." -
François Rabelais

NEW CLASSICAL

L’œil de Google ausculte les plus beaux tableaux des grands musées

A Collection of Greek and Roman sculptures

mardi 19 mars 2013

@doghamon

http://www.artscape.fr/

Léonard de Vinci, un homme de son temps?

mars 17th, 2013 → 8:00 
0


Léonard de Vinci – Projets, dessins, machines
Jusqu’au 18 août 2013
Cité des sciences et de l’industrie, 30 avenue Corentin-Cariou, Paris XIX
Peintre reconnu, Léonard de Vinci (1452-1519) était aussi un ingénieur, scientifique, scénographe, musicien. Bref, un homme à tout faire (!) extrêmement talentueux, archétype des Humanistes de la Renaissance. La Cité des sciences et de l’industrie présente les multiples facettes de ses créations, nourries de son insatiable curiosité.
Si j’ai retenu une chose de cette exposition, c’est que, contrairement aux idées reçues, Léonard de Vinci n’était pas un précurseur des temps modernes! Mais bien un homme de son temps, qui apprend en observant les techniques existantes et en les imitant.
Ses manuscrits, dans lesquels il consigne méthodiquement notes et projets en écrivant à l’envers – leur lecture nécessite un miroir – prouve qu’une toute petite partie, finalement, se rapporte à de véritables inventions fonctionnelles. Sa particularité et son talent relèvent plutôt de sa maîtrise du dessin et de son immense ouverture d’esprit.
De fait, L. de Vinci apprend le dessin dans le célèbre atelier du maître florentin Andrea del Verrocchio. Il devient ensuite ingénieur militaire au service du duc de Milan Ludovic Sforza. Pour ses travaux, notre homme s’inspire du vivant et de la nature (chauve-souris, oiseaux, samares de frêne ou d’orme) pour imaginer le vol. Il crée des procédés mécaniques permettant l’automatisation des métiers à tisser ou des machines à tordre les cordes. A partir de 1516, Léonard de Vinci part vivre en France, sur l’invitation de François Ier. Il résidera jusqu’à sa mort au château du Clos Lucé à Amboise. C’est là qu’il réalise le fameux portrait de sainte-Anne, qui a fait l’objet dernièrement d’une exposition au musée du Louvre.
La raison d’être de la Cité des sciences est de pouvoir manipuler des manettes dans tous les sens, aux côtés d’enfants, qui semblent plus doués que vous du haut de leurs dix ans! Cette exposition plaira aux plus jeunes qui pourront s’initier à la balistique des projectiles, aux battements d’ailes, au mécanisme des engrenages. Tandis que les plus grands apprécieront les magnifiques maquettes de machines inspirées des manuscrits de L. de Vinci et réalisées à l’occasion du 500e anniversaire de la naissance de l’artiste, aujourd’hui conservées au Museo Nazionale della Scienza e della Tecnologia Leonardo da Vinci di Milano (ouf!). Une exposition parfaite pour les vacances de Noël.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire