BIENVENUE

Bonjour !

Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art,
les traditions, la qualité de vie et aux produits français fins et/ou bio. ...

Cordialement

Dominique Goudot Hamon

Bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Bonjour !  Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Moteur de Recherche dogham Google

ANNUAIRE PARTULIERS MOBILES

toolbar powered by Conduit
Loading...
"Ignorance est mère de tous les maux." -
François Rabelais

NEW CLASSICAL

L’œil de Google ausculte les plus beaux tableaux des grands musées

A Collection of Greek and Roman sculptures

vendredi 24 juin 2011



27ème FÊTE DU CINÉMA

Les séances de rattrapage d'Evene

Par la rédaction
Partager  Partager sur Google Partager sur MySpace Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio 
Les séances de rattrapage d'Evene Faire découvrir cet article à un ami

Depuis 2009, la formule est connue : pour une place achetée, chaque séance suivante est à 3 euros pendant 7 jours. On appelle ça la fête du cinéma. Elle a lieu cette année du samedi 25 juin au vendredi 1er juillet. Une occasion rêvée de voir de (très) bons films toujours en salles sans se ruiner. Retrouvez dans notre sélection les réalisateurs et les acteurs des derniers coups de cœur d'Evene.

La 27ème édition de la fête du cinéma tombe à pic pour booster une industrie en berne. Selon le Centre national du cinéma, la fréquentation du mois de mai 2011 a en effet perdu 1,4% par rapport à mai 2010, soit un recul total de 11% sur les cinq premiers mois de l'année par rapport à la même période en 2010.
L'an dernier, la semaine festive avait permis d'engranger 4,6 millions d'entrées et, si les exploitants se frottent les mains, les cinéphages et cinéphiles peuvent saliver. Outre le magnifique 'Pater' d'Alain Cavalier et le très efficace 'Omar m'a tuer' de Roschdy Zem, tous deux sortis cette semaine, il est encore temps de découvrir en salles et sur grand écran une kyrielle de films excitants. 'Une séparation', le chef d'œuvre de l'Iranien Asghar Farhadi. 'La défense Lincoln', la très bonne adaptation d'un polar de Michael Connelly avec un Matthew McConaughey en grande forme. 'Pourquoi tu pleures ?', la comédie générationnelle qui voit le chanteur Benjamin Biolay gagner ses galons d'acteur. 'Le Gamin au vélo', le conte initiatique des frères Dardenne, Grand Prix du dernier festival de Cannes. 'Tomboy', le très beau deuxième long-métrage de Céline Sciamma (qui fait déjà un carton avec 300 000 spectateurs !). Ou encore l'impressionnant 'Animal Kingdom', premier film de l'Australien David Michôd et chronique flippante d'une famille de truands à Melbourne. Oui, une alternative à 'Pirates des Caraïbes 4' est possible.


Dans 'Pourquoi tu pleures ?', comédie irrésistible signée Katia Lewkowicz, Benjamin Biolay confirme, après plusieurs seconds rôles marquants, ses prédispositions pour le métier d'acteur. Et avoue à Evene son plaisir d'être dirigé.

 Lire l'interview de Benjamin Biolay.



'Une séparation' ou comment, dans un pays où la liberté d'expression est sous étroite surveillance, un cinéaste iranien parvient à tourner un grand film qui évoque à la fois les rapports amoureux, la religion musulmane, les préjugés de classe et les déchirements de la famille moderne. Autopsie d'une œuvre exceptionnelle par son auteur.

 Lire l'interview d'Asghar Farhadi.



Star des années 90 abonné aux nanars dans les années 2000, Matthew McConaughey revient au meilleur de sa forme dans 'La Défense Lincoln', superbe adaptation du roman de Michael Connelly, une plongée au cœur des rouages du système judiciaire américain.

 Lire l'interview de Matthew McConaughey.



C'était l'un des films les plus attendus du festival de Cannes. Peut être parce que les frères Luc et Jean-Pierre Dardenne ont su se renouveler avec 'Le gamin au vélo', un conte initiatique et lumineux. Retour sur les intentions des réalisateurs, heureux d'avoir reçu le Grand Prix des mains de Robert de Niro.

 Lire l'interview des frères Dardenne.



Un nouveau cinéaste australien débarque sur nos écrans. Avec son look de jeune premier, des extraits de presse américains qui le comparent déjà à Scorsese, Coppola ou Tarantino et un film « coup de poing » qui semble réinventer les codes du film de gangsters, on est étonné d'apprendre que ce « débutant » de presque 40 ans a rêvé de son projet pendant dix ans.

 Lire le portrait de David Michôd.



Après les émois homo des jeunes filles en fleur dans 'Naissance des pieuvres', Céline Sciamma signe le portrait d'une fillette qui se fait passer pour un garçon dans 'Tomboy'. Rencontre avec la réalisatrice d'un film délicat et solaire.

 Lire l'interview de Céline Sciamma.




Parvenu à maturité, Daniel Auteuil, dans 'La Fille du puisatier', s'empare d'un rôle légendaire créé par Raimu comme d'un personnage de répertoire. En même temps, il adapte l'un des films les moins aimés de Pagnol, et passe à la réalisation, en se souvenant des grands metteurs en scène qui l'ont dirigé. Rencontre.

 Lire l'interview de Daniel Auteuil.



Dans 'Pina', Wim Wenders signe un hommage bouleversant à Pina Bausch et dynamite les conventions du documentaire. Attention, événement en 3D. Dans les salles, le 6 avril prochain.

 Lire l'interview de Wim Wenders.



Les séances de rattrapage d'Evene Faire découvrir cet article à un ami

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire