BIENVENUE

Bonjour !

Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art,
les traditions, la qualité de vie et aux produits français fins et/ou bio. ...

Cordialement

Dominique Goudot Hamon

Bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Bonjour !  Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Moteur de Recherche dogham Google

ANNUAIRE PARTULIERS MOBILES

toolbar powered by Conduit
Loading...
"Ignorance est mère de tous les maux." -
François Rabelais

NEW CLASSICAL

L’œil de Google ausculte les plus beaux tableaux des grands musées

A Collection of Greek and Roman sculptures

dimanche 14 novembre 2010

http://www.lesechos.fr/investisseurs/actualites-boursieres/020925088000-art-contemporain----sotheby-s-et-christie-s-portees-par-le-rebond-des-ventes.htm 

Art contemporain  : Sotheby's et Christie's portées par le rebond des ventes

11/11/10 | 10:05 | mis à jour le 12/11 à 10:35 | Pierre de Gasquet

Après l'impact de «l'effet Warhol» sur les ventes de Phillips et Sotheby's, Christie's a confirmé sa suprématie avec le record d'un Lichtenstein qui a fait bondir ses ventes d'art contemporain à 273 millions de dollars.

Sa casquette bleue vissée sur le crâne, le collectionneur José Mugrabi, l'«homme aux 800 Warhol», affichait mercredi soir son sourire des grands jours. Vendeur lundi chez Phillips d'un Warhol à 63,3 millions de dollars (le deuxième prix historique de l'artiste), il était acheteur d'un Calder, mardi, chez Sotheby's, et d'un portrait de Jackie par Warhol chez Christie's. Après Modigliani et Matisse pour l'art moderne et impressionniste, c'est Warhol et Lichtenstein qui ont dopé les ventes d'art contemporain de novembre.
 
Avec un total de ventes de 273 millions de dollars (contre 74 millions de dollars un an plus tôt), la maison de vente de François Pinault a confirmé sa suprématie en s'offrant le luxe d'un record en vente publique pour le maître du pop art américain Roy Lichtenstein: le portrait d'une jeune femme rousse au téléphone baptisé «Ohhh... Alright», adjugé à 42,6 millions de dollars. Stimulée par le succès de la vente exceptionnelle de Phillips de Pury, Sotheby's et Christie's renouent avec les volumes et les niveaux de qualité d'avant la crise.
 
«Andy Warhol est devenu l'icône du désir global. Il y a un transfert d'intérêt des habitués du marché impressionniste», estime Tobias Meyer de Sotheby's en qualifiant ces résultats d'«impressionnants». Mardi soir, Sotheby's a engrangé une série de records d'artistes avec un total de ventes de 222 millions de dollars, contre 135 millions un an plus tôt.
 

Appétit soutenu

Pas d'envolée spectaculaire, mais un appétit soutenu. La «Grande bouteille de Coca-Cola» de Warhol a atteint 35,4 millions de dollars, largement au dessus des estimations, grâce à la «surveillance active» de José Mugrabi qui a fait monter les enchères, et un Rothko est parti à 22,5 millions de dollars. En revanche, la «Boîte de conserve Campbell soup et ouvre boîte» de Warhol a été vendue pour 24 millions de dollars, sous son estimation initiale, chez Christie's.
 
Lundi, Phillips de Pury, la maison de ventes rachetée en 2008 par les propriétaires du groupe de luxe russe Mercury, Leonid Friedland et Leonid Strunin, qui détiennent les grands magasins Tsum à Moscou, avait créé la surprise sur Park Avenue.
 
Grâce à son opération «carte blanche» confiée à l'expert français Philippe Ségalot, proche de François Pinault et de la famille royale du Qatar, Phillips de Pury, le petit numéro trois mondial s'est hissé pour la première fois dans la cour des grands. Avec 33 lots écoulés, la maison de Simon de Pury a engrangé 137 millions de dollars (dont 117 millions pour la vente Ségalot), contre une estimation initiale de 80 millions.
 
Même si on n'a pas dépassé le record historique de l'artiste en vente publique atteint en 2007 avec la vente de «Green Car crash» pour 72 millions de dollars chez Christie's, Andy Warhol confirme son statut d'icône de l'âge d'or américain. Au total, les trois maisons de ventes auront réalisé 632 millions de dollars de ventes d'art contemporain en trois jours, après le demi-milliard de dollars engrangés dans l'art impressionniste et moderne la semaine précédente. Si ce sursaut se confirme, il pourrait réveiller des appétits extérieurs. L'émir du Qatar, Hamad Al Thani, déjà propriétaire des magasins Harrods à Londres, a récemment confirmé son intérêt éventuel pour la reprise de Christie's, même si Artemis dément vouloir s'en séparer.
 
PIERRE DE GASQUET (BUREAU DE NEW YORK)


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire