BIENVENUE

Bonjour !

Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art,
les traditions, la qualité de vie et aux produits français fins et/ou bio. ...

Cordialement

Dominique Goudot Hamon

Bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Bonjour !  Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Moteur de Recherche dogham Google

ANNUAIRE PARTULIERS MOBILES

toolbar powered by Conduit
Loading...
"Ignorance est mère de tous les maux." -
François Rabelais

NEW CLASSICAL

L’œil de Google ausculte les plus beaux tableaux des grands musées

A Collection of Greek and Roman sculptures

jeudi 14 octobre 2010

Pékin: les cadres de la municipalité bientôt formés à l'art du microblog
PEKIN — Les cadres de la municipalité de Pékin vont être formés aux réseaux sociaux et au microblog, devenus un moyen privilégié d'expression de l'opinion publique, a annoncé jeudi le journal Legal Evening News.
Les cours proposés par l'école du Parti communiste de Pékin ont pour but de les aider à "être au courant des dernières tendances de l'internet" et à "améliorer leur compréhension de la diffusion de l'information et de l'opinion publique et sociale pour mieux répondre en cas de crise soudaine", selon la même source.
Au programme figurent des enseignements tels que "Qu'est-ce que le microblog ?", "Comment naviguer sur des blogs et des microblogs?", "Qu'est-ce que MSN ?", "Quels sont les sites les plus populaires?", ou encore, "Quel moteur de recherche utiliser pour trouver des sujets brûlants sur la société ?".
Le nombre de microblogs en Chine se compte déjà en dizaines de millions, alors que les médias traditionnels sont strictement contrôlés et la liberté d'expression réduite, selon les opposants.
Le nombre de comptes ouverts sur les sites de microblogging va atteindre 400 millions d'ici à trois ans, selon le Centre chinois pour les données de l'internet (DCCI).
La Chine a mis en place un vaste système de censure, détruisant tous les contenus web considérés comme potentiellement menaçant pour le Parti communiste au pouvoir, comme la mention du prix Nobel de la Paix décerné la semaine dernière au dissident emprisonné Liu Xiaobo. Mardi, la Chine a ainsi bloqué Twitter, première plate-forme mondiale de microblogs.
Mais parallèlement, les autorités s'efforcent d'exploiter les réseaux sociaux et médias en ligne comme outil de propagande.
Certaines collectivités locales ont créé leur microblog pour véhiculer leurs messages et le gouvernement central a récemment lancé un site internet où les Chinois sont invités à donner leur point de vue sur les dirigeants du pays.
Les utilisateurs d'internet en Chine font souvent allusion à l'"armée des soldats à 50 centimes", faisant allusion aux progagandistes freelance qui postent des messages pro-communistes sur le web en se faisant passer pour de simples quidams.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire