BIENVENUE

Bonjour !

Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art,
les traditions, la qualité de vie et aux produits français fins et/ou bio. ...

Cordialement

Dominique Goudot Hamon

Bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Bonjour !  Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Moteur de Recherche dogham Google

ANNUAIRE PARTULIERS MOBILES

toolbar powered by Conduit
Loading...
"Ignorance est mère de tous les maux." -
François Rabelais

NEW CLASSICAL

L’œil de Google ausculte les plus beaux tableaux des grands musées

A Collection of Greek and Roman sculptures

mercredi 14 septembre 2011

AUJOURD'HUI SUR EVENE


Découvrez sur evene      

Livres

La note evene : 5/5La note evene : 5/5
Les Revenants

de Laura Kasischke

[Littérature étrangère XXIe]

Editeur : Christian Bourgois

Parution : 15/9/2011

Élève brillante, Nicole était douce et sociable (cheftaine scout, membre de plusieurs associations d'étudiantes). Elle meurt subitement dans un accident terrible. À l'automne suivant, tandis qu'un nouveau semestre commence, Craig, l'ancien petit ami de Nicole est renvoyé de l'université médiocre où il était entré par relations. Tenu pour responsable de la mort de Nicole mais relâché faute de preuves, il ne parvient pas à surmonter le [...]
Les Revenants - livre En savoir plus sur "Les Revenants"

Culture Livres Tout EVENE Livres            Actualité Culture Livres Découvrez toute l'actualité Livres       Rentrée Littéraire Rentrée Littéraire

Cinéma

La note evene : 4/5La note evene : 4/5

La Fée

de Dominique Abel, Bruno Romy et Fiona Gordon

[Comédie sentimentale]

Sortie en salle : 14 Septembre 2011
Dom est veilleur de nuit dans un petit hôtel du Havre. Un soir, une femme arrive à l'accueil, sans valise, pieds nus. Elle s'appelle Fiona. Elle dit à Dom qu'elle est une fée et lui accorde trois souhaits. Le lendemain, deux voeux sont réalisés et Fiona a disparu. Mais Dom est tombé amoureux de la Fée Fiona et veut la retrouver.
Casting :
La Fée - cinéma En savoir plus sur "La Fée"

Culture Cinéma Tout EVENE Cinéma            Festival de Cannes 2010 Tout le Festival de Cannes 2011
Actualité Culture Cinéma Découvrez les sorties Cinéma de la semaine            Box-office Cinéma Voir le Box Office de la semaine

Musique

Agnès Obel

[Chanson]

Lieu : En tournée
du 15/09/2011 au 22/09/2011
Dans son pays natal, le Danemark, Agnes Obel grandit au son des disques de Joni Mitchell et autres voix folk. Pianiste et chanteuse au timbre diaphane, son premier album Philharmonics, sorti à l'automne 2010, lui attire les louanges de la critique.
La troublante musique folk 'n pop de la Danoise Agnes Obel a la particularité de transporter l'auditeur en apesanteur dès les premières notes... Grande voix, grandes chansons et grand piano !
Agnès Obel - musique En savoir plus sur "Agnès Obel"


Culture Musique Tout EVENE Musique            Actualité Culture Musique Découvrez les événements Musique de la semaine

Arts

Kolaj Istanbul

[Mixte]

Lieu : La Gaîté lyrique - Paris
du 14/09/2011 au 18/09/2011
Après sa semaine consacrée à Berlin, la Gaîté Lyrique se penche sur une autre ville bouillonnante : Istanbul, à la croisée de l'Orient et de l'Occident. Contrastée, mélangée, Istanbul foisonne de sons et d'identités.
La Gaîté Lyrique prend le pari de retranscrire cette effervescence turque.
Pendant cinq jours, Kolaj Istanbul propose une déambulation où l'on peut goûter, voir, entendre, vivre et sentir. Les chorégraphes Filiz Sizanli, [...]
Kolaj Istanbul - musique En savoir plus sur "Kolaj Istanbul"


Culture Arts Tout EVENE Arts            Actualité Culture Arts Découvrez les événements Arts de la semaine

Théâtre

La note evene : 4/5La note evene : 4/5

Simplement complexe

[Contemporain]

Lieu : Comédie de Paris - Paris
du 08/09/2011 au 31/12/2011
Christophe a une vie palpitante...sur internet !
Il y a même rencontré l'amour.
Seulement voilà, le " net " est en panne, et Norbert, technicien chez " simple com.com ", ne peut rien faire pour rétablir le contact.
Emu par la détresse de son client, il va tout mettre en oeuvre pour sortir du virtuel une histoire qui peut vivre, et tenter d'aider le destin d'une rencontre sans point com.

Un peu d'humanité dans un monde de web, si si, [...]
Simplement complexe - musique En savoir plus sur "Simplement complexe"


Culture Théâtre Tout EVENE Théâtre            Actualité Culture Théâtre Découvrez les événements Théâtre de la semaine

Galerie photos [evene]

Oncle Gourdin
© Laurent Friquet
Et maintenant on va où ?
© Rudy Bou Chebel
[Livres] - [Cinéma] - [Musique] - [Arts] - [Théâtre] - [Lieux] - [Célèbre]

Célèbre [et dans l'actualité]

Hugh Grant

Hugh Grant

Acteur anglais
Dans le prochain Wachowski
Après Halle Berry, Tom Hanks ou Natalie Portman, le britannique Hugh Grant a rejoint le casting florissant de ‘Cloud Atlas’, le prochain film des Wachowski. Pour ce projet, les réalisateurs de Matrix se sont associés à Tom Tykwer - ‘Le parfum’. Ils se sont inspirés du best-seller éponyme de David Mitchel paru en 2004.
 Plus sur "Hugh Grant"

Culture Célébrités Tout EVENE Célèbre            Actualité Culture Célébrités Découvrez l'actualité des célébrités

Lieux

Musée de la Chasse et de la Nature

[Patrimoine & Tradition]

Paris
Installé dans le prestigieux hôtel de Guénégaud, le musée de la Chasse et de la Nature, ouvert au public depuis 1967, rassemble les collections de la Fondation de la maison de la chasse et de la nature créée en 1964 par François et Jacqueline Sommer. Chasseur passionné, ardu protecteur de la faune, mécène et écrivain, l'amoureux de la nature et son épouse veulent illustrer à l'origine les rapports que l'homme entretient avec son environnement naturel notamment à travers les traditions et pratiques cynégétiques. Suite à une importante campagne de travaux privés, sous l'égide de la seule Fondation, le musée se voit aujourd'hui enrichi d'une extension majeure puisqu'il vient d'investir l'hôtel de Mongelas, voisin du Guénégaud, et [...]



Culture Lieux Tout EVENE Lieux            Actualité Culture Lieux Découvrez l'actualité des lieux culturels
http://www.evene.fr/

MAORI, L'AME DES GUERRIERS

Spécial Coupe du Monde de rugby

Par Maxime Rovere, envoyé spécial en Nouvelle-Zélande
Partager  Partager sur Google Partager sur MySpace Partager sur Facebook Partager sur Twitter Partager sur Wikio 
Spécial Coupe du Monde de rugby Faire découvrir cet article à un ami

Tandis que la Coupe du Monde de rugby commence le 9 septembre 2011, le Musée du quai Branly accueille à partir du 6 octobre une exposition conçue par les Maoris eux-mêmes. C'est l'occasion d'alterner les matchs et les expositions. Délimitons le terrain avant de plonger dans la mêlée.

« Le rugby, ici, n'est pas un sport. C'est la religion nationale ! » s'amuse Peter Sharples. Vous pensiez que le membre fondateur du Maori Party, élu au Parlement et actuel Ministre des Affaires Maories de Nouvelle-Zélande, allait évoquer les montagnes sacrées et les noms de rivières pour expliquer la culture et la vibrante spiritualité de son peuple. Lorsqu'un Maori se présente, la coutume veut même qu'il remonte le temps jusqu'à dire le nom de la pirogue où se trouvaient ses ancêtres, au XIIIème siècle, lorsqu'ils mirent le pied pour la première fois sur ces îles lointaines. Pita Sharples le fait. Mais telle est l'originalité du pays qu'il n'y a pas d'un côté les sirènes de la modernité et de l'autre les bons sauvages, ni même les sauvages de la modernité accablant les peuples premiers. Non seulement les Maoris ne furent jamais sauvages (quoique vaillants guerriers), mais les Anglais qui les colonisèrent le furent relativement moins ici qu'ailleurs. Par le Traité de Waitangi, les chefs de tribus (nommées iwi) reconnurent paisiblement la souveraineté de la Couronne d'Angleterre. C'était en 1840. Depuis, l'économie a sans doute grignoté injustement les terres maories, mais le débat politique a également fini par intégrer leur héritage et leur rayonnement culturel parmi ses préoccupations. Le pays qui reçoit la Coupe du Monde est donc autant celui du rugby que des montagnes sacrées. Sa situation culturelle est unique au monde, riche de passé et pleine d'avenir.


Tradition

Zoom
Quoi qu'il arrive, tout commence par un haka. De nombreux peuples du Pacifique connaissent cette danse destinée à impressionner les spectateurs et que l'on fait un peu partout en Nouvelle-Zélande. L'équipe nationale des All Blacks chante généralement le Ka Mate (« ka mate ! ka ora ! » dit le refrain, c'est-à-dire « je meurs ! je vis ! ») ou, depuis 2005, un poème moins guerrier, le Kapa o pango (dont la première phrase dit « laissez-nous nous unir avec notre terre »). Cela témoigne des deux aspects les plus intéressants de la Nouvelle-Zélande : d'une part, l'extraordinaire raffinement des rituels maoris, qui changent d'une tribu à l'autre et peuvent s'adapter à des situations inédites, comme par exemple l'adoration nationale pour le rugby ; d'autre part, la singulière ouverture d'esprit des « pakehas » (habitants issus de l'immigration européenne) qui acceptent de mieux en mieux la part maorie de leur culture.


Métissage

Zoom
Le musée national (Te Papa Museum) reflète bien cette situation : il expose côte à côte les grands trésors de l'art maori – ceux que va accueillir le Quai Branly – et les peintures des premiers colons. « Un premier musée maori, explique Arapata Hakiwai, son directeur, a ouvert en 1998 ; il s'agissait d'une sorte de mausolée d'une culture colonisée où les Maoris eux-mêmes ne venaient pas. Le biculturalisme a suscité l'enthousiasme du public. Aujourd'hui, le Te Papa a déjà accueilli plus d'un million de visiteurs ! »
Pourtant, le biculturalisme pose la question du métissage. Il n'y a qu'à écouter Phil, gardien de salle au Te Papa. Une phrase suffit à ce jeune homme, né d'un père chinois et d'une mère mi-anglaise, mi-maori, pour résumer toute l'ambiguïté du biculturalisme : « mon ascendance maorie est devenue plus importante depuis que je travaille ici ; mais j'espère entreprendre un jour des recherches sur mes origines chinoises. » Maoris et Pakehas commençent à savoir vivre ensemble, précisément au moment où d'autres communautés très importantes (chinoise, indienne) cherchent leur place.


Tekore

Zoom
Sous la pression d'une société mondialisée, les recherches plastiques des artistes maoris eux-mêmes éclatent dans des directions si diverses qu'il devient impossible de faire la différence entre leur héritage et les questions universelles qu'ils se posent. L'une des meilleures, Lisa Reihana, née en 1964, met régulièrement en scène les femmes de pouvoir de la communauté en jouant sur leur ambiguïté de genre (ses modèles ressemblent souvent à des hommes !). Moana Nepia, exposé à la City Gallery de Wellington, illustre par des corps en ombres chinoises un sentiment de vide (les Maoris ont un mot pour ça : tekore – quelque part entre l'angoisse et le recueillement…). C'est dire que la culture maorie n'est pas seulement celle d'un peuple ; elle reflète toutes les ambiguïtés de la modernité et de la vie urbaine, et la nouvelle génération maorie est avide de partage. Signe que l'on ne doit pas nécessairement choisir entre soi et les autres, le passé et l'avenir, ni même… le sport et la culture !

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire