BIENVENUE

Bonjour !

Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art,
les traditions, la qualité de vie et aux produits français fins et/ou bio. ...

Cordialement

Dominique Goudot Hamon

Bonjour ! Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Bonjour !  Je vous souhaite la bienvenue dans un univers consacré à l'art, les traditions, la quali

Moteur de Recherche dogham Google

ANNUAIRE PARTULIERS MOBILES

toolbar powered by Conduit
Loading...
"Ignorance est mère de tous les maux." -
François Rabelais

NEW CLASSICAL

L’œil de Google ausculte les plus beaux tableaux des grands musées

A Collection of Greek and Roman sculptures

vendredi 14 janvier 2011

Labège et sa région

Du 15/01/2011 au 16/01/2011

Labège. Salon du tatouage : un art à part entière

body-art

Tatouages et implants./Photo DDM, archives
Tatouages et implants./Photo DDM, archives
Tatouages et implants./Photo DDM, archives
DIAPORAMA -- Un récent sondage de l'IFOP montre que près de 10 % de la population française seraient tatoués. Qu'il s'agisse d'une décision mue par un mimétisme, la mode, ou encore le désir de s'affirmer, il semble de plus en plus indéniable que le tatouage se démocratise mais aussi et surtout qu'il s'est au fil du temps constitué en un art à part entière. Un art qui sera consacré lors de la Convention Internationale du Tatouage qui se tiendra ce week-end à la salle Diagora de Labège.
Marc, qui exerce le métier de tatoueur chez Ray Tattoo - salon qui sera présent lors de la convention - a accepté de répondre à nos questions.
Quel est le profil des clients dans un salon de tatouage ?
C'est toujours très varié. On se tatoue pour quantité de raisons. Mais on peut dire qu'il y a deux grands profils : ceux qui font cette démarche par effet de mode, et les vrais adeptes, qui vont plus avoir tendance à dessiner leur propre motif.
Comment faire en sorte qu'on ne le regrettera jamais ?
Il faut faire plusieurs « shops » et demander leur « book ». Il faut ensuite regarder l'hygiène, et tout ce qu'il a réalisé. Les crèmes antidouleur, c'est pas terrible. Le tatouage il faut le sentir ; il me semble, sans être masochiste, que c'est quelque chose qui lui est consubstantiel.
Et côté hygiène ?
Tout doit être bien évidemment stérilisé et la salle propre. On doit voir le tatoueur se désinfecter les mains avec un antiseptique et du Manugel. Il doit porter des gants et ne jamais toucher d'éléments non-stériles, comme un téléphone).
Peut-on se faire enlever un tatouage ?
Oui ! bien que ce soit assez cher, les nouveaux procédés laser enlèvent tout, et on retrouve la couleur de la peau d'origine ; certains tatoueurs en sont équipés. Il peut parfois s'en servir pour corriger un dessin.

Infos pratiques

La convention se tiendra tout au long du week-end, de 10 heures à 23 heures samedi, et de 10 heures à 19 heures dimanche. Au programme, de nombreuses animations et un concours qui récompensera les meilleurs tatouages. Plus d'infos : www.toulousetattoo.com

Salon du tatouage

 

Salon du tatouage

Suivante
Salon du tatouage
Salon du tatouageSalon du tatouageSalon du tatouageSalon du tatouageSalon du tatouage
 Salon du tatouage à l'Espace Agora de Diagora Labège, le 15 janvier 2010.
Auteur : DDM FREDERIC CHARMEUX
Suivante
 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire